• Th/V

DOUBLE IMPACT AU SKATEPARK

Pour la deuxième année consécutive, les organisateurs du Commission Régionale Skateboard et l'ESR (les Enfants du Skate et du Ride) ont fait appel à moi pour deux boulots vraiment très sympas : réaliser l'affiche de l'événement et faire un reportage photo sur la compétition.



Je suis très certainement le pire skateur de tous les temps. Disons que je tiens à peine debout sur la planche, mais j'adore ça. J'adore le skate, le surf, le BMX le moutain-bike et le snow depuis toujours (pour les deux derniers par contre, je me défends), pour les sensations bien sûr mais aussi pour l'univers qui gravite autour de ces sports. C'est un univers créatif, rebelle et à la marge tout en étant très positif et amical ; Ce sont vraiment des sports dont l'état d'esprit est à des années lumières des traditionnels football et autre rugby - qui sont très positifs aussi, hein, je ne porte pas de critique ni de jugement, le skate n'est pas mieux que le foot, c'est simplement que je me sens à ma place dans l'un et pas dans l'autre. Et côté sport pur, regardez-y de plus près et vous verrez combien le skateboard est une pratique exigeante, physiquement et techniquement. Les skaters sont peut être un peu fêlés mais ce sont aussi de vrais athlètes !





C'est donc avec plaisir que j'ai accepté cette commande qui sort un peu de l'ordinaire. Le reportage photo, OK c'est mon job, mon quotidien, rien d'exceptionnel de ce côté là. Par contre, créer une affiche, je le fais plus rarement, en général je le fais juste pour mes expo. Ceci-dit, j'adore les affiches. Tout petit déjà, j'aimais les affiches de films, les posters et même les pubs dans les magazines. Et puis j'ai une formation d'infographiste.



Pour l'affiche de ce championnat de skate, je suis parti sur un dessin plutôt qu'une photo (tant qu'à sortir des sentiers battus, autant y aller carrément). J'ai donc investi dans une tablette graphique et je me suis mis à crayonner autour d'une série de photos envoyées par Éric, le Mister skate de la ville de Châteauroux et plus largement du département de l'Indre.



Le dessin, un peu comme le ciné et la photo, j'ai ça dans la peau depuis l'enfance. J'ai toujours plus ou moins dessiné, sans jamais imaginer en faire un jour un boulot. Et puis quand l'opportunité de cette affiche s'est présentée, ce sont tellement de souvenirs d'enfance et d'adolescence qui me sont revenus en tête toute en imaginant puis en dessinant que je mentirais si je disais que je n'ai pas pris un énorme pied à le faire ce bout de papier !



… Puis est venue la date du championnat. Retour aux bonnes vieilles habitudes, sac à l'épaule, boîtiers autour du cou et me voilà - à 46 ans - à galoper autour du skatepark pour essayer de chopper ces satanés petits rebelles à roulettes sous le bon angle. Et croyez-moi, photographier du skate, c'est du sport ! Le skater n'est pas vraiment du genre statique et c'est ce qui le rend intéressant. Déjà il faut saisir la figure au bon moment, la gestuelle est complexe et en une fraction de seconde, on passe d'une photo fantastique à un gros flop tout mou. Ensuite, il faut se placer du bon côté du skater… Et oui ! Bien que le skate n'aie aucune origine égyptienne, c'est un sport de profile. Le skater est soit goofy, soit regular (ça dépend de son pied directeur) mais il a une furieuse tendance au l'inversion et à l'impromptu. Vous l'aurez compris, photographier du skate, c'est mon skate à moi, j'adore ça parce qu'il faut être à fond dans le truc, concentré dans sa tê-tête et très réactif avec ses pié-pieds.



Je suis rentré de ma journée rincé, mais super content. Merci à Éric et toute son équipe et un très GRAND BRAVO aux sportifs !

Contact

Thierry VINCENT

Photographe  Auteur  Réalisateur  Formateur

07 52 06 73 42

 

contact@thierryvincent.com

  • Black Facebook Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Black Instagram Icon
  • Noir Vimeo Icône

© 2019 par Thierry VINCENT

Artiste-auteur indépendant

France | SIRET ​​50349216700021 - NAF 9003A RC PRO MMA | Auteur non assujetti à la TVA | Hébergement site Wix