• Th/V

L'été indrien

Blankass, Michel Denisot, sur la route avec un boîtier, un micro et un clavier.



Les travaux pour l'Agence d'Attractivité de l'Indre (A²I) se succèdent et ne se ressemblent pas - et sont toujours passionnants. Cet été, j'ai eu le plaisir de participer à deux projets très intéressants : le magazine Parenthèse(s) et le livret Sur la route 36.



Parenthèse(s) est un nouveau magazine, édité par l'A²I.

L'agence le définit comme "une source d'inspiration pour vous qui recherchez d'agréables surprises". (édito Parenthèse(s) #1 - juillet 2021)

Il peut servir de source d'inspiration pour planifier son week-end ou ses vacances ; il traite également de culture locale au sens large.


Les reportages photo sur le thème de l'attractivité de mon département natal font partie de ces missions que j'adore, parce qu'il est toujours question de rechercher l'esthétique des choses et cette démarche artistique est souvent l'occasion d'un petit voyage visuel et nostalgique. Étant un enfant du pays, beaucoup d'endroits, de sites, de noms ont un lien avec un moment ou un autre de mon enfance ou de mon adolescence.



Mais pour Parenthèse(s), j'ai eu le plaisir de me voir confié deux missions qui m'ont poussées au delà de l'écho d'un simple lieu et même au delà du viseur de mon Nikon. Je suis parti à la rencontre de deux monstres sacrés originaires du Berry : Michel Denisot et le groupe Blankass. Rock'n roll.



Qu'il s'agisse de Michel Denisot ou de Johan et Guillaume Ledoux / Blankass, ils sont certes très liés à mon Berry natal, mais ils rayonnent bien plus loin que ça. D'émissions de télé des années 80 en tubes des années 90, ils m'ont accompagné sans le savoir durant une bonne période de ma vie (une très belle période, même). Autant vous dire que j'en menait pas large au moment de les rencontrer … Et en même temps, j'étais très excité et même honoré, d'autant qu'il n'était pas uniquement question de les photographier. Je devais aussi les interviewer dans le but de rédiger deux articles.

Je tiens à les remercier tous les trois, tellement ils ont été sympathiques, accessibles et patients. J'ai vraiment passé d'excellents moments en leur compagnie.



La création de contenu rédactionnel - la rédaction d'article, pour faire court - sont une autre corde à mon arc, une corde que je n'utilise pas (assez) souvent. Pourtant j'adore écrire, je trouve que les mots et les photos vont particulièrement bien ensembles. J'ai toujours aimé trouver des titres à mes photos et écrire des légendes. Et lorsque j'ai passé mon diplôme de réalisateur, j'ai beaucoup aimé rédiger le scénario de mon court-métrage de fin d'étude (The Dark Room, Inde, 2009) - utiliser les mots pour ensuite créer des images … Une révélation !



Bref, quand Thierry Bluet, Directeur de l'Agence d'Attractivité de l'Indre m'a demandé si je me sentais capable de faire les photos ET écrire un article, je n'ai pas hésitez une seconde. Et quelques semaines plus tard, j'ai eu la joie de voir mon travail, portraits et textes, publié dans les pages de ce nouveau magazine. J'ai aussi eu le plaisir d'être rappelé pour reprendre la route, appareil et stylo en main.



Sur la route 36 est autre projet de la décidément très dynamique agence d'attractivité. Cette fois-ci il est question de promouvoir des circuits touristiques créés à l'attention des propriétaires et autres clubs de voitures anciennes ou de collection. J'ai donc rejoint l'équipe de l'A²I et, en compagnie de quelques ladies and gentlemen drivers, nous avons pris la route.



Nous avons littéralement pris la route.

À travers le département, de la vallée de la Creuse au château de Valençay, en passant par la maison de George Sand, nous avons sillonné le département et de petits virages en petits villages, j'ai fait des images et rempli des pages.

Un vrai petit road trip, simple et humain, avec des gens fantastiques et des voitures de rêve… Moi qui suis un amoureux des vieilles mécaniques, autant dire que j'étais aux anges !



Ensuite, j'ai pris mon clavier pour traiter mon reportage photo. Entre paysages, Alfa Bertone, Citroën 2CV, Renault Caravelle, pique-nique ensoleillé, vieilles pierres, je me suis attaché à concocter un carnet de voyage visuel et sensoriel.


Pour la partie écrite, j'ai mis l'accent sur les impressions et les émotions. L'A²I m'a laissé une grande liberté et ce fut un grand plaisir de participer à la création de ce très beau livret. je suis honoré d'y avoir contribué tant il a été bien conçu, de la mise en page au choix du papier. Bravo et merci !



Je fais des photos, j'écris…

Et je peux même faire les deux (presque) en même temps.

N'hésitez pas à me contacter :)

Thierry